Ma sélection
Mes plans maison
Aucune sélection
Mes offres maison + terrain
Aucune sélection
Qu’est-ce-que la RE2020 : définition, enjeux, évolution

Qu’est-ce-que la RE2020 : définition, enjeux, évolution

  • 404 vus

RE2020 : comprendre les enjeux de la nouvelle règle environnementale

Entrée en vigueur le 1er janvier 2022, la RE2020 est une nouvelle réglementation environnementale. Son rôle ? Diminuer l’impact énergétique du secteur de la nouvelle construction. Applicable progressivement selon le type de logement, elle a pour objectif de diminuer les émissions de CO2 produites par le secteur du bâtiment de 40% d’ici 2030.

RE2020 : ça en est fini du gaz dans les maisons individuelles neuves

Pour atteindre la neutralité carbone, le gouvernement a décidé de limiter la production des gaz à effet de serre (GES) dans le domaine de la construction. Pour les maisons individuelles, le seuil de GES est désormais fixé à 4kgCO2eq/m²/an. Pour y arriver, il est nécessaire de remplacer le gaz par un autre combustible moins polluant : le granulé de bois. La nouvelle RE2020 exige aussi la suppression immédiate du gaz dans les nouvelles constructions individuelles dès 2024. Une tolérance est accordée pour les bâtiments collectifs qui devront ne pas dépasser les 6kgCO2eq/m²/an dès 2024.

Un calendrier de mise en application progressif

La RE2020 est entrée en vigueur en janvier 2022. Cependant, le calendrier d’application est évolutif et s’étendra jusqu’en 2030. Les entreprises de construction pourront ainsi s’approprier les nouvelles règles environnementales liées à leur secteur d’activité. En effet, les matériaux biosourcés deviendront la norme. Les professionnels devront donc s’adapter et éliminer les matériaux de construction traditionnels comme le béton ou l’acier au profit du bois et d’isolants naturels comme le chanvre, la cellulose…

À noter : Dans un premier temps, la nouvelle réglementation qui régit la construction s’appliquera uniquement aux logements, aux bureaux et aux écoles.

Le confort d’été : rafraîchir l’habitat sans polluer l’environnement

Le confort d’été est l’un des grands objectifs de la RE2020. Les constructions devront répondre à des exigences en besoin de rafraîchissement. Calculé en DH, le besoin en rafraîchissement sera intégré dans le Bbio et tient en compte la hausse des températures dans les années à venir. Le seuil maximal à atteindre est de 350DH. Cependant, des exceptions sont encore à l’étude, notamment pour les régions les plus chaudes de France.

Constructeur RE2020

La RE2020 devrait encore évoluer…

Difficile de créer une règle environnementale figée alors que de nombreux écarts en matière d’ensoleillement, de gel et de température sont constatés dans l’hexagone. Une certaine tolérance sera appliquée en fonction du lieu d’habitation et de sa zone géographique. C’est notamment le cas pour le calcul du confort d’été dont nous vous parlions un peu plus haut. Le seuil en DH pourrait être augmenté dans les régions les plus chaudes et le recours à des matériaux non biosourcés autorisé.

Un label d’État encore à affiner

C’est en 2021 que la volonté de mettre en place un label RE2020 s’est précisée. D’après les informations de l’équipe du Plan Bâtiment Durable, sa mise en place devrait voir le jour en janvier 2023.

Son but ? Aller encore plus loin que les objectifs actuels de la RE2020 en intégrant aussi des notions de biodiversité, d’économie circulaire…

Actuellement la RE2020 repose sur 4 piliers :

  • L’énergie
  • Le poids carbone tout au long du cycle de vie du bâtiment
  • Le confort d’été
  • La qualité de l’air

C’est bien, mais d’autres sujets environnementaux pourraient être également intégrés à cette norme pour aller encore plus loin dans la sauvegarde de l’environnement et surtout avancer plus vite. Aussi, des sujets comme l’eau, l’emplacement au cœur de l’environnement, l’économie circulaire et la biodiversité sont au cœur des réflexions. Les intégrer au label permettra aux professionnels de la construction, aux régions et aux défenseurs de l’environnement d’inspirer les règles de matin en matière de bâtiments vertueux. Un chemin qu’approuvent l’administration, le Plan Bâtiment Durable, Effinergie, l’Alliance HQE...

L’impact de la RE2020 sur les prix de la construction

Oui, respecter les mesures de la nouvelle règle environnementale aura un impact sur les coûts de la construction. L’utilisation de matériaux biosourcés et les mesures à prendre lors de la construction et de la démolition du bâtiment pour limiter son impact écologique feront augmenter le coût de construction de 3% actuellement à 10 % en 2031.

Mais bien que plus chère, une maison neuve permettra tout de même à ses propriétaires de réaliser des économies à court, moyen et long terme notamment grâce à :

  • Une diminution de la facture d’électricité
  • Une aide financière pour les bâtiments labellisés
  • Des frais moindres en système de rafraîchissement (climatisation)
  • L’utilisation de matériaux de construction abordables comme le bois

En mettant l’accent sur la sobriété énergétique, la diminution carbone et la garantie du confort thermique, la RE2020 fait de la France l’un des pionniers en matière de transition écologique et énergétique.

Chez Lesmaisons.com, nous nous engageons à diminuer l’impact du secteur de la construction sur l’environnement en Île-de-France et dans les départements alentour.

Recontactez-moi !

Vous souhaitez être recontacté pour obtenir plus de renseignements ?