Ma sélection
Mes plans maison
Aucune sélection
Mes offres maison + terrain
Aucune sélection
Apport personnel : ce qu'il faut savoir | LesMaisons.com

Apport personnel : 4 conseils utiles avant d'acheter

Disposez-vous d'un apport personnel pour acheter votre bien immobilier ? C'est la première question que l'on va vous poser lors de votre premier rendez-vous à la banque si vous faites une demande de crédit immobilier.

En effet, l'apport pour l'achat d'un appartement ou d'une maison joue un rôle déterminant dans votre dossier de financement. Dès lors, en quoi l'apport personnel impacte-t-il les conditions d'obtention d'un prêt immobilier ? Voici les choses que vous devez absolument connaître sur l'apport immobilier !

L'apport personnel : c'est quoi exactement ?

L'apport personnel (ou apport immobilier) est la somme investie dans votre projet d'achat d'appartement ou de maison, hors crédit immobilier. Cette somme d'argent, que vous possédez personnellement, doit être disponible immédiatement ou à court terme. En effet, elle est généralement versée lors de la signature du compromis de vente.

Véritable gage de sécurité pour les banques, l'apport pour votre prêt immobilier peut provenir :

  • de votre épargne personnelle (compte courant, livret A, livret LDDS...) ;
  • de prêts aidés et conventionnés, comme le prêt-relais, le plan épargne logement (PEL) ou le prêt d'accession sociale (PAS) ;
  • d'un héritage, d'une donation ou d'un prêt familial ;
  • de la revente d'un bien immobilier ;
  • d'une épargne salariale (participation d'entreprise, intéressement).

Quelle que soit la source de votre apport, vous devez présenter une pièce justificative de son origine. Ce document est nécessaire pour constituer votre dossier de prêt auprès de votre banque ! Il peut s'agir d'un relevé d'épargne salariale, d'un acte de donation ou d'une preuve de déblocage de votre PEL.

Quels sont les avantages de l'apport pour un achat immobilier ?

L'apport personnel présente de nombreux avantages, autant pour vous que pour l'établissement prêteur. En effet, l'apport immobilier constitue :

  • Pour vous : la condition pour obtenir un prêt bancaire dans les meilleures conditions. Il est un puissant levier de négociation pour réduire les taux d'emprunt, ainsi que les dépenses annexes (frais de dossier, coûts de l'assureur emprunteur…).
  • Pour la banque : un gage de confiance dans l'octroi d'un crédit immobilier. Preuve de votre capacité d'épargne, votre apport personnel rassure la banque sur votre capacité de remboursement.

Disposer d'un apport immobilier présente de nombreux avantages... Mais veillez à ne pas injecter la totalité de vos économies dans votre projet immobilier ! Gardez toujours une épargne de sécurité en cas de besoin.

Quel est le montant de l'apport personnel ?

Le montant de l'apport personnel dépend du prix du bien que vous achetez. La loi ne stipule pas d'apport minimum ! De manière générale, les banques requièrent un apport de 10 % du coût global, frais d'agence et de courtage inclus.

Par exemple, pour une résidence principale d'une valeur de 200 000 €, votre apport personnel doit être de 20 000 €. Ces 10 % couvrent les frais de notaire et de garantie, que la banque ne peut récupérer en cas de non-paiement.

Toutefois, le montant requis pour votre apport immobilier peut varier selon différents facteurs : le type de logement acheté (neuf ou ancien), la situation du marché de l'immobilier ou les exigences de votre banque. En effet, certains organismes prêteurs requièrent parfois un apport personnel de 20 à 40 % du coût total !

Comme un apport pour votre achat immobilier conséquent vous permet de diminuer la somme empruntée, cela vous permet également de diminuer :

  • le taux d'intérêt de votre crédit immobilier ;
  • vos mensualités de remboursement ;
  • la durée de remboursement de votre emprunt ;
  • le montant des frais de dossier.

Existe-t-il des aides pour constituer votre apport personnel ?

Parmi les aides financières existantes, l'épargne salariale (ou PEE) est un prêt patronal constituant votre apport personnel. Il est soumis à des conditions de déblocage par anticipation, dont l'acquisition d'une résidence principale fait partie. Cette épargne salariale peut prendre la forme d'une participation ou d'un intéressement.

Dans le premier cas, vous touchez un pourcentage des bénéfices de votre société. Dans le second, vous bénéficiez d'un pourcentage de son chiffre d'affaires.

Aussi, les prêts à taux préférentiels constituent une aide pour votre apport personnel. Parmi ces prêts aidés, vous retrouvez notamment :

  • le plan épargne logement (PEL), sur lequel l'argent déposé est bloqué pendant 4 ans ;
  • le prêt à taux zéro (PTZ), notamment pour les primo-accédants ;
  • le prêt d'accession sociale (PAS), pour les foyers à revenus modestes ;
  • le prêt-relais, si vous vendez un bien immobilier pour en acheter un autre ;
  • le prêt Action Logement, sous conditions de ressources.

Peut-on acheter sans apport personnel ?

L'apport personnel est-il obligatoire pour acheter ? Non, sachez que vous pouvez légalement emprunter pour devenir propriétaire sans apport ! Vous avez la possibilité de négocier un emprunt à 110 % avec votre établissement bancaire ou de crédit. Il s'agit d'un emprunt à 110 % et non à 100 %, car les 10 % couvrent les frais de notaire et de garantie.

Si vous ne disposez pas d'apport personnel, veillez à ce que votre dossier de prêt immobilier soit irréprochable. Ainsi, vous devez bénéficier d'une situation financière et professionnelle stables, de revenus élevés, d'un projet immobilier cohérent ou de placements financiers.

Par ailleurs, vous devez justifier votre absence d'apport par une situation exceptionnelle : chômage, maladie, divorce, etc.

Les acquéreurs sans apport personnel pour l'achat immobilier et les frais de notaire peuvent être :

  • Les jeunes primo-accédants : ces personnes entrent dans la vie active et n'ont pas encore eu le temps de constituer un apport personnel.
  • Les investisseurs ou épargnants : ils souhaitent réaliser un investissement locatif ou acheter une résidence secondaire, sans pour autant devoir débloquer leurs placements financiers.

L'apport pour l'achat d'une maison n'est pas obligatoire pour acquérir un crédit immobilier... Mais il est nécessaire pour l'obtenir dans de bonnes conditions ! Plus votre apport immobilier est important, plus vos conditions d'emprunt sont avantageuses.

Simplification des démarches d'obtention du prêt, réduction du montant du crédit, des taux d'intérêt et de la durée de remboursement, etc. Si vous ne disposez pas d'argent de côté, sachez qu'il existe de nombreuses aides financières pour vous aider à constituer votre apport pour votre crédit immobilier.

Que vous ayez un apport ou non, n'hésitez pas à nous contacter ! Avec notre partenaire financier Easy Finance, nous réaliserons une simulation de prêt dans le cadre de votre projet d'achat immobilier.

Recontactez-moi !

Vous souhaitez être recontacté pour obtenir plus de renseignements ?